Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Test Phoenix
,
barre-horizontale-full-articles
test-phoenix-wallet-bitcoin-lightning-network
En bref
4-5-note
+ LES PLUS
- LES MOINS
En bref
4-5-note
Miniature outil phoenix
Publié le 08/06/2023
Mis à jour le 22/02/2024

Test Phoenix : de Bitcoin au Lightning Network en quelques clics

Vous en avez assez des transactions Bitcoin lentes et qui coûtent un rein (voire deux par moment) ? Ne cherchez plus ! Voici notre test du wallet Bitcoin Phoenix, un portefeuille de nouvelle génération qui permet d’exploiter toute la puissance du lightning network sans avoir à se faire des noeuds au cerveau (les plus fins d’entres vous auront compris le jeu de mots).

Une interface intuitive et conviviale

L’interface de l’application Phoenix est très simple à appréhender, même pour les débutants. Vous n’avez pas besoin de vous soucier de la gestion des canaux Lightning ou de la liquidité, car le portefeuille s’en occupe automatiquement pour vous.

Capture d’écran de l’application Phoenix sur iOS

De plus, il est compatible avec les appareils Android et iOS, ce qui le rend accessible à un large public. Concernant, les personnes souhaitant absolument utiliser leur wallet sur ordinateur Windows ou Apple, cela n’est pas possible.

Cela fait sens car le lightning network a pour vocation d’être utilisé pour les petits paiements, comme ceux du quotidien par exemple. Et je doute que la majorité d’entres vous se promènent avec leur PC sous la main.

Sécurité et contrôle de vos fonds

Il est important de préciser que wallet Phoenix est un portefeuille non-custodial. Cela qui signifie que vous avez le contrôle total de vos clés privées et de vos fonds. 

Lors de l’installation de l’application et l’initialisation du portefeuille, il est primordial de stocker votre seed (ici 12 mots) en lieu sûr. Ce que l’on entend par lieu sûr c’est à minima un bout de papier bien caché si vous n’avez pas trop de fonds sur votre wallet.

howtobitcoin_Bitcoin_self_custody

N’oubliez pas que n’importe qui peut drainer vos fonds s’il trouve votre phrase de récupération. A l’inverse, évitez de la perdre car en cas de perte ou de vol de votre appareil, vous ne serez plus en mesure de récupérer vos fonds.

Pour les utilisateurs sur iOS, Phoenix propose un backup via iCloud, le Cloud proposé par Apple (on n’a pas pu tester sur Android, n’hésitez pas à nous partager vos retours là-dessus).

backup icloud phoenix

Alors je vous vois venir d’ici, oui en tant que Bitcoiner cela pique les yeux de stocker sa seed sur un Cloud. Mais les amis, soyons ouverts d’esprits, ce wallet s’adresse à tous les utilisateurs et cette fonctionnalité bien que peu sécurisée permet à n’importe qui de se rassurer.

On peut parfaitement comprendre qu’un utilisateur débutant préfère que cela soit stocké dans son Cloud afin de pouvoir récupérer son wallet en cas de perte de son appareil plutôt que de compter sur un bout de papier caché dans un tiroir entre un caleçon et une paire de chaussettes. Mais notre devoir nous oblige à vous avertir sur cette solution qui reste très peu optimisée du point de vue de la sécurité de vos fonds.

Enfin, le wallet Phoenix est entièrement open-source, ce qui renforce la confiance envers le produit et son équipe de développement (coucou Ledger).

Des transactions rapides et économiques

Grâce à la prise en charge native du réseau Lightning, le wallet vous permet d’effectuer des transactions Bitcoin rapidement et à moindre coût. Les frais de transaction sont généralement très faibles, ce qui rend ce portefeuille particulièrement adapté pour les petits paiements.

Il est annoncé que les frais ne peuvent dépasser 12 sat + 0,50% de la transaction, ce qui est relativement honnête. Si vous êtes amenés à recevoir une transaction lightning qui nécessite l’ouverture d’un canal, vous serez prélevé de 1% du montant de la transaction avec un minimum de 3000 sat. Bon à savoir.

frais phoenix wallet

Les canaux de paiement Lightning sont automatiquement gérés par l’application, et la liquidité entrante est également automatisée. Si vous n’avez aucune idée de ce que cela signifie, sachez simplement que cela rend l’utilisation de Bitcoin plus simple et accessible.

Comparaison avec d'autres portefeuilles

En comparaison avec d’autres portefeuilles Bitcoin, le wallet Phoenix se distingue par sa simplicité et sa facilité d’utilisation.

Par exemple, le portefeuille ZenGo est également un portefeuille simple et intuitif proposant des fonctionnalités extrêmement intéressantes (on vous en parle très bientôt) telles que la récupération des clés privées via MPC (Multi-Party Computation). Mais à l’inverse de Phoenix, il ne prend pas en charge le réseau Lightning.

ledger vs zengo

On peut également évoquer la Ledger Nano S qui est un portefeuille matériel (hardware wallet pour les ricains) réputé comme étant très sécurisé. Cependant, il peut être plus complexe à utiliser pour les débutants, n’est pas très pratique en tant que “hot wallet” du fait de devoir avoir sa clé Ledger sur soi. De plus, il n’intègre pas non plus le réseau lightning.

En termes d’expérience utilisateur, il se rapproche davantage du Blue Wallet, qui est également un portefeuille non-custodial fonctionnant sur le réseau Lightning. Cependant,  Phoenix se distingue par sa gestion automatique des canaux et de la liquidité, ce qui le rend encore plus simple à utiliser pour les débutants.

Respect de la vie privée et confidentialité

reseau tor logo

Enfin, Phoenix propose des fonctionnalités intéressantes, comme l’utilisation du réseau Tor pour améliorer la confidentialité des utilisateurs lorsqu’ils effectuent des transactions. Cela démontre la volonté de l’équipe d’ACINQ en ce qui concerne la protection de la vie privée de ses utilisateurs.

En résumé, le portefeuille Bitcoin Phoenix offre les fonctionnalités suivantes :

  • Un portefeuille non-custodial
  • Une compatibilité Android et iOS
  • La prise en charge native du Lightning Network
  • La gestion automatique des canaux Lightning et de la liquidité entrante
  • Une méthode de sauvegarde simple avec une phrase de 12 mots
  • La possibilité de se connecter via le réseau Tor

 

Envie d’essayer le wallet Phoenix ?

Notre conclusion
4-5-note

Vous l’avez sans doute ressenti à la lecture de ce test, nous sommes assez fans du portefeuille proposé par ACINQ. Son installation est extrêmement rapide et simple, même pour un débutant total. Recharger son wallet se fait simplement, sans ambiguïté. Bien évidement, la nature non custodial du wallet en fait un excellent choix pour ceux qui souhaitent rester maître à tout prix de leurs clés. L’utilisation du Lightning Network est complètement transparente, vous n’avez rien à gérer Phoenix s’occupe de tout pour vous.

La seule réserve que l’on peut émettre est concernant l’impossibilité de choisir soi-même le noeud lightning par lequel vont transiter nos transactions. Autant cela est parfait pour les débutants mais lorsqu’on veut monter en compétence, utiliser son propre noeud pour plus de confidentialité ou tout simplement avoir le choix cela devient problématique.

+ LES PLUS
- LES MOINS

PARTAGER

PARTAGER

Alex-B

Alex B.   |   Co-Founder

Envie d’essayer le wallet Phoenix ?

barre-horizontale-articles
Nos derniers tests
barre-horizontale-articles
Les outils à ne pas manquer
barre-horizontale-full-articles
Nos derniers tests
barre-horizontale-full-articles
Les outils à ne pas manquer