Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rejoindre

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Métro, boulot, dodo et investir ?

Pourquoi un médecin expert dans son domaine doit aussi être un expert financier pour savoir quels sont les meilleurs investissements et espérer conserver le fruit de son travail ?

Publié le 17/09/2023
Mis à jour le 27/02/2024
En bref

L’augmentation de la masse monétaire est la cause première de l’inflation. La monnaie créée permet à ceux qui la reçoivent en premier de s’octroyer les biens rares qui vont voir leur prix augmenter. Les personnes avec moins de revenues voient ainsi la plupart des actifs comme l’immobilier devenir inabordable. Heureusement, une solution existe aujourd’hui…

FIAT : Qu’il en soit en soit ainsi !

Actuellement, nous gagnons notre argent une première fois en vendant un produit ou un service contre une monnaie fiduciaire comme l’euro. Sauf qu’une fois durement gagné, cette monnaie fond avec l’inflation à mesure que le temps s’écoule… C’est pour cette raison que nous sommes tous en permanence à la recherche d’investissement. Investissement qui n’a même pas pour objectif de nous enrichir, mais simplement pour conserver le fruit de notre travail.

Par l’intermédiaire des monnaies FIAT qui nous sont imposées (pour rappel, FIAT signifie “Qu’il en soit ainsi » en latin…), notre système nous a interdit de pouvoir épargner sereinement pour le futur. Et ainsi, nous ne pouvons plus espérer que l’énergie que nous avons dépensée via notre travail nous soit rendue le jour où nous ne pourrons plus travailler.

Mais pourquoi le monde est-il ainsi ? Est-ce inévitable ? Existe-t-il une solution ?

Posons les bases

Revenons à notre point de départ, nous sommes payés avec une monnaie contre notre temps, la vente d’un service ou d’un produit. Nous acceptons cette monnaie car c’est un medium d’échange, autrement dit, il sera accepté par quelqu’un d’autre pour obtenir un bien ou un service dans le futur.

De plus, nous espérons également que le moment venu, la monnaie aura conservé sa valeur et que nous pourrons nous offrir à minima quelque chose coûtant le même travail que celui dépenser pour acquérir cet somme d’argent.

Mais aujourd’hui, ce n’est absolument pas le cas.

Premièrement, nous ne choisissons pas la monnaie que nous utilisons.

Deuxièmement, elle ne conserve pas sa valeur comme espéré. Et enfin, afin d’éviter que nous puissions envisager d’autres solutions, elle nous est imposée par la force comme son nom l’indique …

En effet, la loi vous oblige à utiliser la monnaie à cours légale dans votre pays. Par exemple, en France, un commerçant est donc obliger d’accepter l’euro et chaque citoyen doit payer ses impôts en euros, entre autres.

burning-dollars-inflation

Fix the money, fix the world

Une monnaie peut conserver sa valeur si sa quantité est restreinte par des limites physiques, sinon tôt ou tard quelqu’un se permettra de profiter de son faible cout de production pour en produire plus. C’est aussi simple que cela et l’histoire n’a cessé de nous le prouver, pour vous découvrir en profondeur l’histoire de la monnaie n’hésitez pas à également consulter cet article.

Aujourd’hui, le papier et plus particulièrement les chiffres sur un compte en banque ont un coût de production proche de zéro.

"Une monnaie papier, basée sur la seule confiance dans le gouvernement qui l’imprime, finit toujours par retourner à sa valeur intrinsèque, c’est à dire zéro."

La planche à billets

En raison du faible coup et de son émission centralisé, l’impression monétaire est devenue la règle. Pour chaque problème que nos gouvernements rencontrent, un nouveau chèque est réalisé.

Une épidémie ? Dans le doute de la dangerosité, restez chez vous on vous paiera, vous et votre employeur ! Une guerre ? Allume l’imprimante ! Une banque qui ne sait pas gérer ses risques ? Aucun soucis, on renfloue, l’argent c’est magique ! L’énergie qu’on produit n’a pas la bonne couleur ? Attend, je vais coller des dollars dessus, ça va la rendre verte…

jerome-powell-money-printer-go-brrr-cartoon

Les fameux "taux négatifs"

Cela ne sont que les “petits” coups occasionnels de relance à quelques centaines de milliards. Le reste du temps, nous vivons dans un monde avec des taux d’intérêts négatif ! Oui, vous m’avez bien entendu. Cela signifie que la banque centrale vous paye pour emprunter. Si l’ont en revient à la nature d’un taux d’intérêt qui est de rémunérer le risque et l’incertitude du futur, prêter à zéro ou moins correspond à dire que le futur est plus certains que le présent.

Vous comprendrez que cela est un non-sens total, qui a des répercussions sur toute notre société. Comment un investisseur peut-il prendre une décision censée si la banque centrale lui brade le futur pour le présent ? Serait-ce là la cause des crises à répétitions qui prennent des tailles de plus en plus importantes ? Ces questions demandent de s’y pencher davantage et nous le ferons dans un prochain article.

Un ruissellement de haut en bas

En mettant de côté l’absurdité des taux négatifs, en quoi serait-ce mauvais pour vous ? 

Cela est dû au fait que ce « hack » de l’argent gratuit est principalement destiné aux amis du robinet qui crache les billets.

En réalité, vous êtes aussi capable de le faire lorsque vous emprunter à 4-5%. Car si le taux est inférieur à celui de l’inflation, vous devrait rembourser moins que ce que vous avez emprunté en termes de valeur de pouvoir d’achat.

Mais ceux placés en dessous du robinet sont capables de le faire avec des taux toujours plus faibles et dans des proportions qui leur permettent de s’approprier toujours plus de richesse sans fournir de travail.

howtobitcoin_dollars_robinet_effet_cantillon

D’un côté, il serait tentant de se dire “Et pourquoi pas ?”. Mais l’effet Cantillon, de son créateur éponyme, va vous faire déchanter… Concrètement, vous vous faites littéralement b**ser à chaque impression de nouvelle monnaie si vous ne suivez pas le rythme.

Mais de quel rythme parle-t-on ? En effet, les travaux de Richard Cantillon ont montré que la monnaie fraichement imprimée, comme on pouvait assez facilement s’y attendre, ne se répartie pas de manière uniforme dans l’économie. Bien au contraire, celle-ci profite à ceux capables de diriger le robinet de la monnaie vers eux à coup de lobbyisme et de manipulations dignes des plus grandes mafia à leur apogée.

Ainsi, les premiers à obtenir les billets fraichement imprimés peuvent acquérir les biens rares encore peu chers et profiter de l’inflation à venir sur ces mêmes actifs lorsque la monnaie se sera répartie plus largement.

Tout est une bulle ?

Au fur et à mesure que la monnaie perd de son pouvoir d’achat, la demande pour les actifs rares augmente.

D’où l’apparition des bulles dans tous les secteurs d’activité où il y a un tant soit peu de rareté :

  • Immobilier
  • Art et objets de collections
  • Montres de lux
  • Parts de sociétés…

On peut voir par exemple, dans le graphique ci-dessous, l’évolution du cours du S&P500 qui représente l’évolution du prix des parts des 500 plus grosses entreprises Américaines. L’évolution du cours suit une augmentation d’un taux composé de croissance annuel de 7.49 %. Ce qui est environ égale à l’évolution de la masse monétaire américaine.

moyenne-inflation-dollars

L'accroissement des inégalités

La majeure partie de la population ne possède pas de bien rare. Ces dépenses courantes sont principalement des biens consommables qu’il est de plus en plus dur à acheter. Les biens qui prennent de la valeur, lui sont chaque jour plus inaccessibles. Vous pouvez voir ci-dessous l’évolution des prix de l’immobilier aux États-Unis : 

evolution-des-prix-de-limmobilie

À présent, le tableau ci-dessous nous informe de l’évolution relative des revenues médians des foyers (Household Median Income) en fonction du prix médian de l’immobilier (Median Home Value) ou de la location (Median Rent).

salaires-vs-les-prix-de-limmobilier

On se rend très vite compte que les prix montes plus vite que les salaires moyens. Le rapport entre les salaires et le prix de l’immobilier a presque doublé en l’espace de  60 ans :

  • 1950 : rapport de 2,5
  • 2010 : rapport de 4.5

Il faut bien comprendre que ce principe est à l’origine de l’essentiel de l’inflation que nous constatons tous les jours.

"L'inflation est toujours et partout un phénomène monétaire, en ce sens qu'elle n'est et ne peut être produite que par une augmentation plus rapide de la quantité de monnaie que de la production."

Cette augmentation de la masse monétaire, non uniforme, fait que les richesses sont détournées à grande échelle. Le jeu sain du capitalisme, que je vais résumer par la libre rencontre de l’offre et la demande ainsi que de la destruction créatrice, n’est plus possible.

S’il est décidé qu’un produit doit fonctionner malgré son inutilité, il sera financé à coup de milliards par l’impression monétaire. Si une entreprise ou un projet est “stratégique”, “systémique” ou encore “d’utilité publique”, s’oyez sûr qu’il sera financé malgré son inefficience.

Une solution ?

Maintenant que nous avons fait ce constat, que pouvons-nous faire pour échapper à cette spoliation de notre temps et énergie ?

Nous n’avons pas le choix, il nous faut épargner dans quelque chose dont on peut être certain qu’il n’en sera pas créé davantage dans l’intérêt d’une certaine partie de la population. Et n’en déplaise aux partisans de l’impression monétaire “ciblée”, “démocratique” ou “sociale”, dès lors que les règles du jeu peuvent être modifiées et qu’un pouvoir aussi grand que celui de battre la monnaie est accordée à des individus, alors ceux-ci finissent corrompus et la monnaie avec.

De plus, cette “monnaie parfaite” ne doit pas être confiscable, et être utilisé par tout le monde partout sur Terre sans aucune frontière.

Et si je vous disais que cette “monnaie parfaite” existe et que vous êtes les premiers êtres humains à avoir la chance de profiter de son pouvoir libérateur. Oui, vous l’avez très certainement deviné, cette découverte miraculeuse s’appelle BITCOIN.

Pour aller plus loin, je vous conseille l’excellent livre de Ludwig von Mises, Politique Économique : Réflexions pour aujourd’hui et pour demain » (disponible  gratuitement en PDF) et plus particulièrement le chapitre sur l’inflation, page 59-78.

PARTAGER

PARTAGER

victor-H-HowToBitcoin

Victor H.   |   Co-Founder

barre-horizontale-articles
4.2/5
barre-horizontale-full-articles
Découvrir d'autres articles
barre-horizontale-full-articles
Nos derniers tests
5/5
4.5/5
4.25/5
4/5